L'UNICEF essaie le cryptomining pour lever des fonds

L’UNICEF propose désormais aux internautes de faire un don en naviguant sur l’un des sites de l’agence. Les fonds, récoltés sous forme de monnaie virtuelle à travers le navigateur, serviront à fournir de l’eau et des soins de santé aux enfants issus de la communauté Rohingya du Myanmar, qui ont été forcés à fuir leur pays à cause de leur appartenance religieuse.

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance a, encore une fois, décidé de mettre à profit les nouvelles technologies pour récolter des fonds en utilisant CoinHive, un script de minage de monnaie virtuelle. Ce script, qui a parfois mauvaise presse, car il peut être utilisé par des sites Internet pour miner de la cryptomonnaie à l’insu de leurs visiteurs, a été conçu pour faciliter ce genre de transactions.

L’UNICEF teste donc le procédé pour financer un programme visant à fournir de l’eau potable, de la nourriture et un abri à 400000 enfants Rohingya du Myanmar ayant dû fuir vers le Bangladesh voisin suite aux violences infligées à leur communauté par le gouvernement. Pour commencer à donner, il suffit de se rendre sur le site du programme « Hope Page » et de cliquer sur le bouton « Commencer à donner ». En gardant la page ouverte, le navigateur récoltera des Monero qui seront automatiquement donnés à Unicef Australie. Après tout, il est plus facile de partager les ressources de son ordinateur que de l'argent. Le blockchain serait-il l'avenir de l'humanitaire ?

Author Bio


La rédaction,